" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 116/« En vérité, ils seront noyés »-Wilayat al-Raqqa

mercredi 27 septembre 2017

Mourir pour le califat 116/« En vérité, ils seront noyés »-Wilayat al-Raqqa

Titre : « En vérité, ils seront noyés ».

Durée : 37 minutes 23 secondes.

Lieu(x) : Raqqa.







Source : isislivemap.com . La carte montre la situation actuelle.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : vidéo publiée le 5 septembre 2017.

Certaines images de combats de rues : vidéo Amaq du 13 août 2017.

Canon S-60 de 57 mm sur camion : reportage photo du 4 août 2017.

Véhicule kamikaze 10 : reportage photo du 3 août 2017.

Véhicule kamikaze 4 à 2 hommes : vidéo Amaq, 2 août 2017.

Véhicule kamikaze 5 : reportage photo autour du 30 juillet 2017.

Véhicule kamikaze 9 : reportage photo autour du 29 juillet 2017.

Tir de missile antichar Konkurs/Fagot sur des combattants des SDF postés sur un balcon : reportage photo du 26 juillet 2017.

Véhicule kamikaze 2 : reportage photo du 24 juillet 2017.

Tir antiaérien sur 2 A-10 en vol : reportage photo du 13 juillet 2017.

Type de vidéo : vidéo défensive, l'EI montre comment il organise la défense de Raqqa.

Découpage (séquences) :

1 : 14''-2'11', propagande.
2 : 2'11''-37'23'', combats, kamikazes, armes d'appui...



Forces attaquées/adversaires : les SDF. Séquence 2, l'EI filme un A-10 utilisant son canon Gatling pour l'appui au sol. Après l'explosion du véhicule kamikaze 4, on voit un des Humvees livrés par les Américains aux SDF.



Effectifs engagés : relativement conséquents, les groupes de combat sont étoffés, avec des armes rares (présence possible d'inghimasiyii).

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 2, des combattants transportent une mitrailleuse DSHK ou Type 77/85 et son trépied pour l'installer dans un bâtiment. On voit un tir avec DSHK ensuite (pas la même que l'arme précédente). Tir avec une mitrailleuse Type 77/85. On retrouve des mitrailleuses légère et lourde automatisées et dont le tir est fait à distance. Un lance-grenades AGS-17 tire sur les positions des SDF.









Attaques de drones armés :

1 : groupe de véhicules (explose entre deux).

2 : explose sous un auvent, un combattant grièvement blessé.

3 : groupe de véhicules (explose entre deux).

4 : combattants des SDF sur un toit. Explosion de munitions. Plusieurs morts ou blessés.

5 : véhicule des SDF (touché sur le toit).

6 : véhicule des SDF (touché sur le toit).

7 : pick-up (touché).

8 : combattants des SDF avec une équipe de reporters. Ceux-ci sont blessés légèrement.

9 : groupe de véhicules des SDF. Explosion de munitions.

10 : groupe de combattants courant le long d'une rue.

11 : véhicule des SDF (touché).

12 : véhicule des SDF (touché).

13 : un pick-up qui transporte des combattants d'un point à un autre, ceux-ci sont ciblés quand ils débarquent (au moins 2 touchés).

Tir de missile antichar Fagot/Konkurs sur un balcon avec 5-6 combattants des SDF.




Canon SPG-9 sur trépied.

Sniper sur SVD Dragunov, avec observateur.




1 : un soldat (touché).

2 : 2 hommes (un touché).

Sniper sur Steyr SSG 69, observateur avec jumelles, devant eux une caméra et un télémètre laser.



3 : fantassin tirant avec une AK (touché).

Sniper avec SSG 69 (?)




4 : 3 hommes sur un balcon (un touché).

Sniper avec M14 EBR :



5 : groupe de combattants des SDF.

Sniper avec M-4 à lunette :



6 : 2 hommes (un touché).

Sniper avec M14 EBR :



7 : un homme sur un balcon (touché, bras gauche)

8 : homme dans une meurtrière.

9 : homme en faction dans un bâtiment (touché).

10 : groupe de 3 hommes en patrouille, un touché. Le sniper sur M14 EBR tire sur l'IAG Guardian qui tente de les récupérer.

Canon SPG-9 sur trépied, utilisé pour tirer sur des bâtiments, à déclenchement éloigné. L'AGS-17 est également utilisé pour bombarder des bâtiments.




Tir de missile antichar sur un petit bâtiment (Konkurs/Fagot).

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 2, un ZU-23 sur Land Cruiser tire sur les avions de la coalition, puis un ZU-23 monotube protégé par un bouclier sur un autre pick-up. On voit ensuite un Hilux avec ZPU-2. Ces véhicules sont dissimulés dans des bâtiments, camouflés, et sortis rapidement pour ouvrir le feu, puis rentrés. Canon S-60 de 57 mm sur camion, dissimulé à l'intérieur d'un bâtiment.














Kamikazes (identités) :

1 : Abu Ithar Al Raqqawi (Syrien, Raqqa).

2 : Abu Ma'az Al Tunisi (Tunisien).

3 : un Kashmiri, quartier Hashim Bin Al Malik.

4 : Abu Ibrahim Al Halabi (Syrien, Alep).

5 : Abu Harira Halabi et Abu Mali Al Ghoutani (Syriens, Alep et Ghouta).

6 : (Koweït).

7 : Abu Amina Al Daghestan (Dagestan).



8 : Abu Farouq Al Suedi (Suédois), quartier al-Shahada.

9 : Abu Ma'an Al Jazrawi (Saoudien), à l'ouest du rond-point Al Qadisiyah.

10 : Abu Anas Al Shami (Syrien), à Al Jazra.

11 : Abu Samia Al Tajiki (Tadjik), à Al Mashlab.

Véhicules kamikazes (types, impacts) :

1 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage. Explose entre 2 bâtiments occupés par les SDF à Nuzla Al Shahada.




2 : explose entre deux bâtiments occupés par les SDF.

3 : 4x4 SUV gris, avec coque de blindage. Explose contre un véhicule au pied d'un bâtiment, à l'ouest de la jonction de Jazraa.



4 : pick-up avec coque de blindage, conducteur + mitrailleur PK, quartier d'al-Mashlab. Filmé par une équipe de Rudaw, explose contre des véhicules dans une rue.

5 : pick-up noir, explose contre un bâtiment occupé par les SDF.

6 : explose contre un bâtiment occupé par les SDF.

7 : Explose entre 2 bâtiments occupés par les SDF

8 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage, protections pour les roues.



9 : camion, explose près de deux véhicules et de deux bâtiments occupés par les SDF.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 2, tireur RPG-7 (x2). Le 2ème opère avec un mitrailleur PK dans une rue étroite. Groupe de combattants préparant un assaut sur logiciel satellite, l'un est plâtré au bras gauche, un autre porte un HAR-66 en plus de son AK. Bandeaux orange autour de la tête ou du bras pour l'identification. 2ème combattant avec lance-roquettes portable en plus de son AK, mitrailleur PK avec caméra GoPro sur le front. Les fantassins passent par les brèches pratiquées dans les cloisons des bâtiments, puis traversent les rues en se couvrant. Un des fantassins qui ouvrent le feu est un pourvoyeur RPG-7 (3 roquettes dans le dos). Tireur RPG-7 en appui + un tireur avec RPO-A Shmel. Fantassin avec M-16. Combattants à l'assaut d'un bâtiment pilonné : montée par l'escalier, tir vers le haut, jet de grenades vers le toit. Des combattants transportent les roquettes pour les canons SPG-9. Un mitrailleur PK vise la position bombardée au SPG-9.












Tactiques : l'EI défend les quartiers de Raqqa avec ses armes d'appui (mitrailleuses, lance-grenades, canons sans recul...), continue d'engager les appareils de coalition (même sans trop d'espoir de succès), conduit des contre-attaques avec des groupes de combat bien armés, utilise encore fréquemment des véhicules kamikazes, qui ciblent davantage les bâtiments que les véhicules contrairement à Mossoul. A noter le rôle important des drones armés.

Destructions de véhicules adverses : néant (sauf explosions des véhicules kamikazes).

Butin matériel : séquence 1, une AKMS, des munitions, dont des roquettes de RPG-7.

Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 2, 2 corps filmés au sol pendant les combats de rues. 1 corps filmé dans le bâtiment pris d'assaut. 9 autres corps filmés dans les rues.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Exécutions : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilayat.

Séquence 1 : extraits de sourates du Coran, on aperçoit le titre de 3 textes de Ibn Abd Al Wahhab : " Les 3 principes fondamentaux", "Les 4 règles", "les 6 principes fondamentaux". Images d'archives des terroristes des attentats de Paris. On voit ensuite la campagne de conscription menée par l'YPG et des images de morts des SDF dans Raqqa d'une vidéo précédente de la wilayat. L'EI montre aussi une image de la visite de Muqtda al-Sadr en Arabie Saoudite. Le groupe insiste sur les victimes civiles à Raqqa provoquées par les bombardements de la coalition. Un graphique montre les pertes infligées à l'adversaire à Mossoul (11 700). Les portraits des principaux dirigeants de la coalition (Trump, Macron, etc) et d'autres nations engagées dans le combat contre l'EI (Poutine) sont montrés, environnés de flammes.

Séquence 2 : bombardements aériens sur Raqqa, filmés depuis le sol ou par drone. Destructions dans la ville. L'EI montre un hôpital soignant les enfants et les personnes âgées. Puis les tirs au phosphore blanc de la coalition sur la ville. Au moment des tirs antiaériens, on voit le deuxième opérateur média qui filme le ciel. Discours d'Abu Hussein Al Ansari qui tire au canon antiaérien. Discours d'Khatab Al Raqqawi (Syrien, Raqqa), lui aussi tireur au canon antiaérien.

Religion : séquence 2, prières de combattants.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 14''-2'07'' Fi Murjida

2 : ?

3 : ?

4 : ?

5 : 13'30''- 15'15'' Kulamah

6 : 15'30''-19'10'' Aurilladah

7 : ?

8 : 20'53''-25'42'' Qad Tasama

9 : ?

10 : 29'24''-31'43'' Fisabillilah

11 : ?

12 : 33'26''-37'23'' يظنون البلاد بلا حماة

Commentaires particuliers : cette deuxième vidéo longue entièrement consacrée à la défense de Raqa (à côté de nombreuses vidéos du nouveau format court) couvre des opérations allant de la fin juillet à la mi-août. Dans la ville de Raqqa, l'EI harcèle les SDF avec ses armes d'appui : lance-grenades, mitrailleuses lourdes, canons sans recul... même des véhicules comme le camion avec S-60 sont engagés en tir tendu. On note l'importance des snipers, des drones armés, l'emploi des missiles antichars en combat urbain. L'EI continue de lancer des véhicules kamikazes (9) sur les positions des SDF, parfois dans des quartiers déjà repris. Les groupes de fantassins qui mènent les contre-attaques sont bien armés, on remarque la forte présence de lance-roquettes monocoups portables, comme le RPO-A Shmel rarement vu. L'expérience de Mossoul se transmet à Raqqa avec les mitrailleuses automatisées. Il est évident que l'EI cherche à prolonger la bataille au maximum, face à un adversaire qui, rappelons-le, ne dispose pas des mêmes moyens que les forces irakiennes à Mossoul.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire