" Historicoblog (4): Martin J. BRAYLEY, Kalashnikov AK47 Series. The 7.62x39 mm Assault Rifle in Detail, The Crowood Press, 2013, 128 p.

dimanche 22 mars 2020

Martin J. BRAYLEY, Kalashnikov AK47 Series. The 7.62x39 mm Assault Rifle in Detail, The Crowood Press, 2013, 128 p.

Grâce au financement participatif mis en place pour soutenir mon travail sur la propagande militaire de l'Etat islamique et autres sujets, j'ai pu acquérir ce premier ouvrage sur le fusil d'assaut AK-47.

Ce livre, d'assez grand format (30 cm de haut sur 21 cm de long) propose une description détaillée des variantes principales de l'AK-47 dans 13 pays (Albanie, Bulgarie, Chine, Egypte, ancienne RDA, Hongrie, Irak, Corée du Nord, Pakistan, Pologne, Roumanie, URSS/Russie et Yougoslavie).

Après une introduction qui ne m'a rien appris de particulier, puisque je connaissais déjà le sujet, sur la naissance de l'AK-47 et ses premiers développements (où l'on observe déjà de nombreuses photographies couleurs), l'auteur consacre donc des pages par pays aux variantes de l'arme (les variantes chinoises, est-allemandes, hongroises et soviétiques/russes ayant le plus de pages dans le livre).

Pour chaque pays, il dresse un historique de la production de l'AK-47, parfois accompagné des chiffres de fabrication, puis des photos montrent les variantes sous plusieurs aspects, par côté ou en gros plan sur des détails, de façon à identifier les caractéristiques principales. Les détails vont jusqu'aux baïonnettes utilisées ou autres équipements comme ceux d'entretien. On voit aussi des photos avec les armes entre les mains de soldats ou sur des théâtres d'opérations. C'est assez efficace : il manque peut-être un schéma légendé où les signes caractéristiques pour repérer facilement chaque type d'AK-47 seraient indiqués par des flèches et des repères sur l'arme elle-même.

C'est toutefois un bon ouvrage pour commencer, à destination du post-néophyte que je suis. Il me sera sans doute utile pour apprendre de plus en plus seul à identifier les principales variantes de l'arme entre les mains de l'EI ou d'autres groupes armés que j'étudie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire