" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 104/Puis ils seront vaincus-Wilayat Homs

vendredi 18 août 2017

Mourir pour le califat 104/Puis ils seront vaincus-Wilayat Homs

Titre : Puis ils seront vaincus.

Durée : 6 minutes 30 secondes.

Lieu(x) : front de Humaymah.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 16 août 2017.

L'assaut à Humaymah correspond à une vidéo Amaq et à un reportage photo du 10 août (5 jours d'écart entre l'action et la vidéo, donc).



Type de vidéo : c'est une vidéo de défense agressive, l'EI attaque les positions du régime autour de Humaymah alors même que son adversaire tente de percer sur ce front.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-1'33 » », introduction.
2 : 1'33''-6'30'', assaut sur des positions du régime à Humaymah.

Forces attaquées/adversaires : forces du régime syrien.

Effectifs engagés : colonne mécanisée avec des effectifs relativement importants.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 2, un drone observe des positions défensives du régime (3).





Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 2 : colonne d'assaut avec un véhicule blindé improvisé, un autre véhicule avec GAU 16/21 et mitrailleur PK embarqué, avec blindage improvisé et SLAT sur les flancs. Un autre véhicule blindé improvisé dispose de blindage SLAT sur les flancs et embarque une DSHK protégée par un bouclier. Ces 2 véhicules blindés improvisés sont bâtis sur des Toyota Hilux. Un Toyota Hilux avec KPV (?). Un autre technical avec DSHK. Un Land Cruiser avec mitrailleuse lourde NSV (?).














Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) : un véhicule kamikaze aperçu furtivement dans la séquence 2, ce qui laisse penser qu'il a été utilisé (4x4 SUV avec plaques de blindage et protection pour les roues). Un bandeau le confirme juste après.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 2, combattants débarqués ; un tireur d'élite avec PSL/FPK à lunette. Un tireur RPG-7 avec AK-47 dans le dos. Possible 2ème tireur RPG-7 avec pourvoyeur. Jets de grenades dans la position attaquée. 2ème mitrailleur PK avec AK-47. Tireur M-16 avec viseur ACOG. Roquette OG-7V tirée au RPG-7. Mitrailleur PK tirant sur les fuyards, avec AKMS à la hanche. Possible AKMS avec un embout lance-grenades pour munition improvisée par l'EI. La plupart des fantassins débarqués -quasiment tous- portent un uniforme ou quasi, ce qui dénote la présence de troupes d'élite.






Tactiques : L'EI, comme souvent, observe les positions adverses avec un drone pour la reconnaissance avant l'attaque. L'assaut est ouvert par un véhicule kamikaze qui a dû désorganiser le dispositif défensif. Les véhicules blindés improvisés de l'EI investissent la position et mitraillent à l'intérieur, ou s'arrêtent devant les levées de terre. Les fantassins débarqués, pour la plupart en uniforme et bien armés (probablement des troupes de choc, inghimasiyyi), n'ont au départ pas une bonne discipline de feu ; mais elle s'améliore un peu à la fin de la séquence.

Destructions de véhicules adverses : séquence 2, un Toyota Hilux endommagé. 2 camions incendiés.



Butin matériel : séquence 2, un char T-62 peut-être récupéré. Un Land Cruiser avec KPV, un bulldozer. Nombreuses caisses de munitions pour mitrailleuses, 1 RPG-7. L'EI prend aussi un camion qui sert de lanceur IRAM de gros calibre.






Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 5, au moins 5 corps de combattants du régime syrien, dont plusieurs décapités. Plus loin, un corps incendié par les combattants de l'EI dans la position attaquée. Au moins 3 prisonniers dont un est égorgé.

Séquence 2 : un corps au sol lardé de balles. Plusieurs fuyards abattus à distance. Un prisonnier abattu par balles. 3 autres corps.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya.

Séquence 1 : image de la visite de Bachar el-Assad sur la base de Hmeymin devant un BMPT « Terminator », de Humvees fournis par les Américains à une armée arabe. A côté de l'image d'un soldat américain tourmenté est remis le passage du verset 36 de la sourate al-Anfal : « Or, après les avoir dépensés, ils seront pour eux un sujet de regret. ».



Séquence 2 : caméras GoPro montées sur certains combattants pour les images. 2ème caméraman de l'équipe média visible en plus de celui qui filme.


Religion : séquence 1, l'EI incruste un extrait de la sourate Al Anfal (Le butin), verset 36 : « Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner (les gens) du sentier d’Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour eux un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés vers l’Enfer ». Ce passage donne son titre à la vidéo.

Séquence 2 : prière de remerciement de combattants de l'EI dans la position prise.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : ?

3 :  1'58''-4'18'' We depart with certain death

4 : 4'19''-5'31'' Adajah

5 : 5'35''-6'27'' Alhan Qadja

Commentaires particuliers : Sur la forme, ce montage est très intéressant : la wilayat Homs vient de sortir en effet un montage « classique », où les opérations montrées sont décalées dans le temps par rapport à la mise en ligne (1-2 mois). Or ici, cette nouvelle vidéo sortie quelques jours après adopte le nouveau format « Amaq améliorée » vu depuis la seconde quinzaine de juin et qui semble donc se généraliser à la majeure partie des wilayats de l'EI. Il y a 5 jours d'écart ici entre les opérations et la mise en ligne. L'EI contre-attaque sur le front de Humaymah, au sud-est d'al-Sukhnah et au sud de Deir Ezzor. Le régime tente de percer ce môle de résistance de l'EI en parallèle des manœuvres autour d'al-Sukhnah et de celles dans l'est de la province de Raqqa. L'EI vise des positions défensives relativement limitées du régime syrien : il engage des troupes de choc (probablement inghimasiyyi) et des véhicules blindés improvisés qui n'étaient pas vus jusqu'ici dans cette wilayat. Le type de véhicule, leur armement embarqué, la présence de troupes d'élite indique probablement que la wilayat Homs a reçu des renforts d'autres provinces (probablement wilayat al-Furat, qui dispose de moyens conséquents et n'a pas de combats soutenus à mener, et peut-être la wilayat al-Anbar). Cette attaque permet, comme souvent, de récupérer un butin minimum et ici de mettre en scène l'exécution de prisonniers et l'exposition de corps adverses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire