" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 109/La brise du djihad-Wilayat Kirkouk

mercredi 30 août 2017

Mourir pour le califat 109/La brise du djihad-Wilayat Kirkouk

Titre : La brise du djihad.

Durée : 12 minutes 51 secondes

Lieu(x) : poche de Hawija.










Situation dans la poche de Hawijah au 9 août-

@JonathanDworkin

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été publiée le 27 août 2017.

L'assaut nocturne de la séquence 3 correspond à une vidéo Amaq du 13 août (contre les peshmergas), l'attaque a lieu le 11 août.

Type de vidéo : vidéo offensive, l'EI lance des raids aux limites de la poche de Hawija.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-5'08'', introduction, propagande.
2 : 5'08''-10'22'', assaut nocturne.
3 : 10'22''-12'51'', assaut nocturne.

Forces attaquées/adversaires : miliciens chiites et peshmergas.



Effectifs engagés : bay'a, au moins 60-70 combattants. L'un tient un fusil d'assaut VHS, l'autre un FN FAL.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : néant.

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 2, véhicule blindé improvisé avec tôle sur les côtés et blindage SLAT à l'avant, mitrailleuse Type 77/85 embarquée (sans doute sur châssis Ford), au moins 5 hommes dans le compartiment de combat, en quasi uniforme. Un autre véhicule similaire.




Séquence 3 : un pick-up avec combattants.

Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 1, combattants en quasi uniformes (inghimasiyyi?). Un fantassin avec M-16, le même ensuite avec AK-47, mitrailleur PK (sans l'uniforme), tireur RPG-7 (avec uniforme), fantassin avec M-16 et un autre avec AKMS (avec uniforme). Mitrailleur PK en position de tir antiaérien.

Séquence 2 : colonne en marche de 17 hommes, en quasi uniforme (inghimasiyyi?), 4 fantassins avec M-16, un pourvoyeur RPG-7, un mitrailleur. Combat : tireur avec Type 69, pourvoyeur à l'arrière, fantassin avec AK-47, tireur PK avec AKMS dans le dos, 5 autres combattants autour de lui dont un pourvoyeur RPG-7. Fantassin avec FN FAL. Le groupe n'est pas en uniforme. Fantassin avec M-16. Mitrailleur avec M240. Plusieurs tireurs avec RPG-7/Type 69. Combat nocturne.











Séquence 3 : fantassins avec AK-47 et M-16, un mitrailleur portant une AK, un tireur RPG-7. Fantassin avec M-16. Combat nocturne.






Tactiques : l'EI privilégie ici les assauts nocturnes. Pour le premier des véhicules de transport improvisés amènent les troupes à proximité du lieu visé. Celles-ci sont pour l'essentiel des troupes d'élite (inghimasiyyi) avec une assez bonne discipline de feu par moment. Le deuxième assaut nocturne se fait à pied. Les groupes de combat comprennent des tireurs PK/M240/RPG-7 et ont une puissance de feu conséquente, comme souvent.

Destructions de véhicules adverses : séquence 2, un Humvee incendié, de même qu'un ILAV Badger.





Séquence 3, un véhicule incendié.



Butin matériel : séquence 2, un Humvee semble intact.

Séquence 3, des munitions, une mitrailleuse PK.




Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 3, 3 corps filmés de nuit (peshmergas).

Morts/blessés de l'EI : néant.

Exécutions : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » puis du logo de la wilaya.

Séquence 1 : images d'un film sur les débuts de l'islam mêlées à des images de combats de l'EI. Images des Caesar français engagés en appui des Irakiens à Mossoul. On reconnaît des images d'une vidéo de la wilayat Dijlah parue le 20 décembre, montrant des opérations en octobre-novembre, au début de la bataille de Mossoul. 

 

Partie historique : rappel de l'invasion de l'Irak en 2003 (images de troupes américaines et britanniques, G.W. Bush), puis attentats à l'IED contre les véhicules américains. Blessures infligées aux soldats américains, retrait américain d'Irak, puis images d'archives de combat de l'EI. Images de Zarqawi, Abu Hamza al-Muhajir et Abu Omar al-Baghdadi. Images des tirs au phosphore blanc sur la quartier de Shifa à Mossoul-ouest début juin. Images d'archives de l'EI : on revoit Abu Leith al Ansari, l'ancien wali de Mossoul tué novembre 2014 par une frappe de drone, dans un document datant de plusieurs années.





Séquence 2 : caméra GoPro montée sur le tireur PK, sur fantassin avec AK, sur tireur au Type 69. Après avoir investi une position adverse, un des combattants de l'EI promet un massacre aux assaillants irakiens qui viendraient investir la poche de Hawija. D'autres combattants de l'EI crient « Dawlat al islam baqiya » (l'Etat Islamique demeure).

Séquence 3 : on voit le 2ème opérateur de la branche média.


Religion : séquence 1, discours d'Abu Muhammad al-Adnani. Combattant en train de lire le Coran. 

 

Séquence 2, discours d'Abu Muhammad al-Adnani

Personnes remarquables : séquence 1, Abu Zar Al Iraqi (Irakien), tué.



Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 1'15''-1'40'' Adajah

2 : ?

3 : 3'15''-3'24'' The fight has come

4 : ?

5 : ?

6 : ?

7 : 5'53''-8'20'' Dawlati Baqiya

8 : ?

9 : 10'22''-11'30'' Qad Tasama

10 : 11'30''-12'51'' Come, come

Commentaires particuliers : la wilayat Kirkouk de l'EI, où se trouve la poche de Hawijah, continue son rythme de publication plus soutenu de vidéos. Après la chute de Tal Afar, la poche de Hawijah, l'endroit de le plus actif en termes de propagande non militaire, devient le poumon de l'EI en Irak avec l'ouest de la province al-Anbar et la wilayat al-Furat. Bien qu'encerclée, la poche a servi de base de recueil à des wilayats affaiblies (Dijlah), regroupe un certain nombre de combattants, et elle est capable de lancer des raids sur les forces qui l'encerclent, de nuit, et qui comprennent maintenant des véhicules blindés improvisés. Il s'agit d'infliger le maximum de pertes à l'adversaire à moindre coût.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire