" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 111/Les épées de la revanche-Wilayat Hama

vendredi 1 septembre 2017

Mourir pour le califat 111/Les épées de la revanche-Wilayat Hama

Titre : Les épées de la revanche

Durée : 19 minutes 2 secondes.

Lieu(x) : province de Hama.










Date (sûre par recoupement ou estimée) : mise en ligne le 29 août 2017.

Colonnes de véhicules (dont porte-chars) filmés à distance sur une route dans la séquence 4 : correspond à un reportage photo du 5 février 2017.

Attaque sur la route Salamiya-Alep : correspond à des reportages photos et à des vidéos Amaq des 19-21 mars 2017.

Raid nocturne de la séquence 3, butin de la séquence 2 : correspond à des photos des 24-25 mai 2017.

Tirs de canon D-30 (contre des villages ismaëliens d'après l'EI), tirs de roquettes Grad sur camion de la séquence 1 : correspondent à des reportages photos des 2 et 5 juin 2017.

Cadavres carbonisés et carcasses incendiés de la séquence 2 : correspondent à une vidéo Amaq du 8 juin 2017.

Tir de char T-72M1, séquence 2 : photo du 19 juin 2017 (est de Salamiyah).

Tir de RPG-7 « en cloche » de la séquence 2 : photo du 30 juin 2017.

Combat contre les miliciens de Suqur al-Sahara dans la séquence 2 : correspond à une vidéo Amaq du 12 juillet à l'est de Salamiyah.

Tir de missile antichar 4 : correspond à un reportage photo du 11 août 2017.

Type de vidéo : c'est une vidéo mixte, contenant des scènes de propagande et d'assauts/défenses.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-4'38'', introduction, discours, tirs d'artillerie.
2 : 4'38''-11'24'', combats, tirs de missiles antichars.
3 : 11'24''-13'21'', raid nocturne.
4 : 13'21''-18'13'', embuscade le long d'une route.
5 : 18'13''-19'2'', propagande.



Forces attaquées/adversaires : séquence 2, char T-62 du régime avec infanterie, 2 avions russes en vol. Plus de 20 fantassins du régime filmés à distance avec 5 véhicules (dont au moins 2 technicals). Technical avec ZU-23 faisant feu et se repliant (avec une dizaine de combattants). Probablement la milice Suqur al-Sahara.




Séquence 4, colonne de camions sur une route. 3 porte-chars avec un automoteur d'artillerie 2S1 et 2 chars, un porte-chars avec bulldozer.





Effectifs engagés : séquence 2, groupe de plus de 20 combattants (inghimasiyyi?). Une vingtaine de combattants dans la même tenue passe à côté d'un char T-62 calciné.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 1, on peut voir des obus de mortiers (120 mm?) en train d'être préparés. Canon D-30 (122 mm). Roquettes Grad de 122 mm pour un lanceur à 6 tubes monté sur camion. Peut-être un 2ème canon D-30.









Séquence 2, tirs de missiles antichars :

1 : char T-72M1 (touché)

2 : char (touché)

3 : char (touché)

4 : bulldozer (touché)

Lance-missiles antichars Fagot/Konkurs visible



5 : char T-55AMV (touché)

Véhicule en flammes.

Séquence 4, équipe de missiles antichars. Mitrailleuse Type 77/85 sur affût.



Lance-missiles Metis-M visible, tirs de missiles antichars :



6 : sur un porte-chars avec char (touché)

Lance-missiles antichars Fagot (peint en blanc) visible :



7 : sur un porte-chars avec char (touché).

Canon sans recul SPG-9 sur affût.



Lance-missiles Metis-M visible, tirs de missiles antichars.

8 : sur un porte-chars avec char (touché).

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 2, un Hilux avec ZPU-2 tire sur un BMP-1 du régime. Char T-72 avec blindage improvisé sur la tourelle et la caisse, camouflage.





Séquence 3 : colonne d'au moins 7 véhicules, technical avec KPV, Land Cruiser avec ZU-23, Hilux avec KPV, Land Cruiser avec ZPU-2.





Séquence 4 : colonne avec Hilux portant un ZPU-2, Land Cruiser avec ZU-23, technical avec KPV.







Séquence 5 : Toyota Tundra SR5 avec ZU-23, Hilux avec KPV protégé par un bouclier.




Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) :néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 2, combattants en quasi uniforme (inghimasiyyi?), majoritairement armés d'AK, un mitrailleur PK avec AK dans le dos. Plusieurs combattants semblent asiatiques (Asie Centrale?). Mitrailleur PK (x2?). Tireur RPG-7 avec « tir en cloche ». Autre tireur RPG-7, avec AKMS dans le dos, munition antipersonnelle OG-7V. Mitrailleur PK. Fantassin avec AKMS. Groupe d'au moins 5 combattants.













Séquence 4 : tireur RPG-7 pour cibler la route, 4 fantassins avec AK-47/AKMS, un mitrailleur PK avec AKMS dans le dos, plusieurs autres fantassins avec AK.







Séquence 5 : groupe de 7 combattants dont un tireur RPG-7. Mitrailleur PK en position défensive avec AKMS à côté de lui.



Tactiques : ici l'EI pilonne les positions adverses, conduit des raids de jour ou de nuit, avec parfois des colonnes de véhicules. Il monte une embuscade le long d'une route d'approvisionnement du régime. Les missiles antichars sont particulièrement utilisés. On note la présence probable d'inghimasiyyi.

Destructions de véhicules adverses : séquence 2, un combattant russophone de l'EI fait un discours devant un char T-62 en feu : « Ces chars de l'ennemi d'Allah Bashar ont été détruits par les soldats du califat. Nous allons détruire vos chars au coeur de Moscou ». Il s'agit probablement d'une carcasse présente depuis longtemps sur le terrain (voire même de l'EI) et incendiée. BMP-1 calciné.






Butin matériel : séquence 2, obus de chars/canons, KPV, lance-missiles antichars, caisse de munitions pour char T-62 venue de Lattaquié, camion avec ZU-23, lance-missiles antichars Fagot/Konkurs et Metis-M avec missiles, 2 mitrailleuses PK, 1 RPK, 3 AK, des grenades, des munitions.








Séquence 3 : un RPG-7, une dizaine d'AK.

Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 2, 2 corps de combattants du régime abattus visibles au sol. 16 corps au sol, brûlés pour la plupart.

Séquence 3, attaque de nuit : 8 corps au sol.

Séquence 4, 7 corps carbonisés sur la route.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Exécutions : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya.

Séquence 1 : un enfant, Shabal Ali Al Mahtadi, se promène parmi des ruines et tient un discours pour l'auditeur. Discours d'un combattant, Abu Anas Al Shamali, à côté de lui est posé un M-16 avec bipied.



Séquence 2 : mitrailleur PK avec une caméra GoPro sur le front.

Séquence 3 : les fantassins embarqués dans la colonne de véhicules répondent « Baqiya ! » (reste) à l'appel de l'un d'entre eux « Dawlat al Islam » (Etat Islamique). Mitraillage de nuit : on voit le 2ème opérateur de l'équipe média près d'un technical.

Séquence 4, discours d'un combattant tenant une AK, avec mitrailleuse PK à côté de lui, dans une position défensive avec sacs de sable.

Séquence 5, deux infographies : résultats des opérations militaires dans la wilayat Hama. 293 tués, 80 bléssés, 12 chars détruits et touchés, 10 véhicules détruits et touchés, 5 prisonniers. 3 véhicules, 3 bulldozers, 3 BMP, 17 missiles guidés capturés.

Religion : néant.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : 1'56''-3'27'' Storming and bombing

3 : 6'11''-8'30'' We depart with sudden death

4 : 8'40''-9'25'' Ilejhim Rakibna


6 : 10'38''-11'15'' Ya Dawlat al Haqq

7 : 11'28'' –13'15'' Dawlati Baqiya

8 : 14'02''-16'43'' Qad Tasama

9 : 18'13''-18'30'' Ya Dawlat al Haqq

Commentaires particuliers : la wilayat Hama est l'une des plus pauvres en vidéos militaires de l'EI sur le théâtre syro-irakien : la dernière production remonte à... avril 2016. Il en est de même pour les vidéos de propagande. L'EI se contentait de lancer des raids vers Salamiyeh ou de menacer le corridor d'approvisionnement du régime vers Alep (route de Khanasser). Tout a changé avec le retournement du régime vers l'est du pays après la négociation de trêves et de zones de désescalade dans l'ouest à la fin du printemps. La wilayat Hama de l'EI est désormais coupée du reste du territoire de l'organisation, avec une poche encerclée et en train d'être réduite par le régime dans l'est de la province de Hama. Cette vidéo sonne un peu comme un chant du cygne : elle récapitule les opérations sur 6 mois (février-août). La wilayat n'était pas dépourvue de moyens : artillerie, chars, lance-missiles antichars, technical, probablement un contingent d'inghimasiyyi, et on note parmi ceux-ci des combattants étrangers. Elle lançait des raids de harcèlement sur le corridor d'apprivisionnement du régime vers Alep et elle repousse dès le mois de mai les assauts des miliciens du régime à l'ouest. La poche succombera probablement, mais la vidéo montre que cela aura été à un prix élevé : les morts du régime se comptent par dizaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire