" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 119/La poussière de la guerre (3)-Wilayat al-Raqqah

jeudi 28 septembre 2017

Mourir pour le califat 119/La poussière de la guerre (3)-Wilayat al-Raqqah

Titre : La poussière de la guerre (3)

Durée : 7 minutes 27 secondes.

Lieu(x) : séquence 3, Ba'ar Al Zamla au sud de la wilayat. Puis au sud de Qanam A'ali.





Situation actuelle. Source : isislivemap
Date (sûre par recoupement ou estimée) : vidéo mise en ligne le 13 septembre 2017.

Type de vidéo : vidéo de défense agressive, l'EI contre-attaque le régime syrien sur les bords de l'Euphrate et au-delà, dans le désert.

Découpage (séquences) :

1 : 14''-1'13'', introduction.
2 : 1'13''-3'59'', combats au sud de Raqqa.
3 : 3'59''-7'27'', combats.

 

Forces attaquées/adversaires : forces du régime syrien. Séquence 1, on peut voir plusieurs hommes dans la position attaquée filmée par drone dont un prend la fuite.

Effectifs engagés : conséquents. Séquence 2, une scène avec au moins une vingtaine de combattants autour de plusieurs véhicules.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 3, canon sans recul SPG-9 sur trépied.



Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 1, véhicule blindé improvisé pour le transport de troupes. Des inghimasiyyi en débarquent et attaquent la position frappée par le véhicule kamikaze.



Séquence 2, pick-up embarquant une dizaine de combattants à l'arrière (tenue d'inghimasiyyi?). Hilux avec ZU-23.



Séquence 3 : véhicule blindé improvisé transport de troupes sur châssis de Land Cruiser avec éperons à l'avant (5 hommes dans le compartiment arrière). Le compartiment de combat comprend des meurtrières latérales pour le tir. Un canon S-60 sur camion. Hilux avec KPV, pick-up avec ZU-23. Un véhicule avec inghimasiyyi charge dans la position avec les tentes et tire sur les combattants du régime. 11 hommes débarquent en tout du véhicule. Un camion léger avec SPG-9 sur trépied. Pick-up avec ZU-23 monotube.. Groupe de 6 combattants en colonne.










Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) :

1 : explose contre un retranchement du régime syrien.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 2, mitrailleur PK avec AK dans le dos ; fantassin avec AKMS ; pourvoyeur RPG-7 avec AKMS ; tireur RPG-7, plusieurs autres fantassins avec AK. Fantassin avec M-16 équipé d'un viseur ACOG. 3 fantassins derrière une levée de terre avec un mitrailleur PK et un tireur RPG-7.






Séquence 3 : véhicules accompagnés d'une infanterie nombreuse, un groupe de combat d'une dizaine d'hommes avec tireur RPG-7, au moins autant plus loin. Autour de deux véhicules, une dizaine d'hommes. La plupart des fantassins sont armés d'AKMS, un avec M-16. Ils jettent des grenades sur la position attaquée (tentes). 4 combattants avec AKMS et une mitrailleuse PK derrière un muret.









Tactiques : l'EI utilise un seul véhicule kamikaze pour introduire un assaut d'inghimasiyyi à bord d'un véhicule (schéma classique). En revanche on relève le nombre important de technicals et la présence d'une abondante d'infanterie, avec beaucoup d'inghimasiyyi. Ce qui confirme que l'EI avait engagé là des troupes d'élite.

Destructions de véhicules adverses : séquence 3, un char T-72 incendié, un pick-up incendié.



Butin matériel : séquence 2, un canon S-60 AZP de 57 mm, un canon ZU-23 ; un lance-missiles antichars Metis-M avec au moins 2 missiles. Nombreuses caisses de munitions. Des caisses de grenades, un RPG-7, une mitrailleuse PK.








Séquence 3 : deux missiles antichars, un RPG-7, une AK, deux fusils à pompe, des munitions. Un lance-roquettes monocoup, obus de chars et d'artillerie, affût pour ZPU-4, un technical Tacoma avec DSHK protégée par un bouclier qui porte l'emblème des renseignements de l'armée de l'air du régime syrien, une carte d'identité d'un membre des renseignements de l'armée de l'air est également montrée. 3 AK, 2 RPK, 1 AK-74.









Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 2, 6 corps de combattants du régime filmés au sol.

Séquence 3, un tué dans la position avec les tentes pendant l'assaut. Un prisonnier que l'on voit ensuite abattu. On voit ensuite 5 corps au sol et 2 têtes coupées.

Morts/blessés de l'EI : séquence 2, un fantassin abattu alors qu'il court vers la position ennemie ; un mitrailleur PK montant au sommet d'une levée de terre pour tirer et abattu.

Exécutions : un prisonnier abattu d'une balle dans la tête semble-t-il.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya.

Séquence 1 : véhicule kamikaze et assaut filmé par drone.

Séquence 2 : combats filmés en partie avec des GoPro montées sur les combattants.

Religion : néant.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 18''-1'10'' Fisabillilah

2 : 1'10''-2'41'' Qasaeqat

3 : 2'50''-4'10'' https://youtu.be/eimPRqukjLQ

4 : 4'48''-7'27'' Fought

Commentaires particuliers : Deuxième vidéo de format court de la wilayat al-Raqqah sur les combats menés face au régime syrien au sud-est de la wilayat, sur les rives de l'Euphrate et plus à l'intérieur des terres. On observe la forte présence d'inghimasiyyi transportés en véhicules blindés improvisés (qui sont de plus en plus présents, l'expérience et les moyens de la zone frontalière et de l'Irak se transportent plus à l'ouest), avec une tactique classique de VBIED lancé en avant pour faciliter l'assaut. L'infanterie est nombreuse, de même que les véhicules d'appui, ce qui confirme la présence de troupes d'élite dans le secteur. Le régime perd encore des hommes et du matériel, et les éléments filmés par l'EI prouvent qu'il s'agit d'unités du renseignement de l'armée de l'air (Tiger Forces probablement pour partie) et non de troupes de seconde ligne (forces tribales ou autres). Ce front n'avait donc rien de secondaire y compris pour le régime, devant la contre-attaque de l'EI fin août montrée dans le volet précédent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire