" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 120/Le fracas de la terreur (2)-Wilayat al-Khayr

lundi 2 octobre 2017

Mourir pour le califat 120/Le fracas de la terreur (2)-Wilayat al-Khayr

Titre : Le fracas de la terreur (2). Sous-titre : « Les combats de l'armée de l'armée du califat contre les casernes des apostats - à Humaymah ».

Durée : 3 minutes 53 secondes.

Lieu(x) : au sud-ouest de la province de Deir Ezzor, au nord d'Humaymah.

 

Date (sûre par recoupement ou estimée) : vidéo mise en ligne le 15 septembre 2017.

Assaut de la séquence 2 : reportage photo du 9 septembre, au nord d'Humaymah.

Type de vidéo : vidéo de raid mécanisé.

Découpage (séquences) :

1 : 14''-1'24'', introduction.
2 : 1'24''-3'53'', assaut mécanisé.

Forces attaquées/adversaires : le régime syrien.

Effectifs engagés : intermédiaires. A la fin, scène de groupe avec 15-20 combattants autour des véhicules.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : néant.

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 5, convoi d'au moins 5 véhicules, dont un Land Cruiser avec ZU-23. Hilux avec KPV. 3 véhicules blindés improvisés, dont un avec mitrailleuse PK, embarquant chacun 5 ou 6 hommes, plusieurs technicals.






Séquence 2, Hilux avec mitrailleuse PK montée sur la cabine. Un véhicule blindé improvisé transport de troupes avec 6 hommes dont 2 mitrailleurs PK. 2 autres véhicules blindés improvisés transports de troupes avec chacun un mitrailleur PK. Un technical. Land Cruiser avec ZU-23. Vue sur 3 technicals, dont un avec possible canon 2A7, que l'on voit plus loin. Hilux avec DSHK.







Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 1, mitrailleur PK avec assistant pour tenir la bande de munitions. 3 combattants avec AK.




Séquence 2, un des combattants embarqués dispose d'un M-16 camouflé avec du tissu. Mitrailleur PK débarqué, nombreux fantassins avec AK/AKMS. 1 tireur RPG-7, un 2ème mitrailleur PK débarqué. Un autre fantassin avec M-16. Les tenues et la présence d'un détonateur sur ce dernier combattant indique des inghimasiyyi.








Tactiques : l'EI mène une défense toujours agressive malgré la pression exercée par le régime et les SDF autour de Deir Ezzor. Il lance encore des contre-attaques au sud de la wilayat vers Humaymah. Ici la colonne est fortement pourvue en véhicules blindés improvisés et comprend beaucoup de mitrailleurs parmi l'infanterie -probablement composée d'inghimasiyyi. La tactique hit and run permet même ici de détruire un char T-72.

Destructions de véhicules adverses : séquence 2, un char T-72 avec blindage SLAT et Sarab.




Butin matériel : séquence 2, caisses d'obus de mortiers de 60 mm, grenades, roquettes de RPG-7.




Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 2, un corps filmé au sol, puis 2 autres.

Morts/blessés de l'EI : séquence 1, la vidéo s'ouvre par des plans de 2 morts de l'EI.

Exécutions :

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya.

Séquence 2 : tirs filmés en caméra GoPro montées sur les combattants. A la fin de la vidéo, les combattants se congratulent en criant « Dawlatal Islam : Baqiya ! ».

Religion : séquence 2, à la fin, discours d'Abou Mohammad al-Adnani.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : 1'27''-3'17'' Qad Tasama


Commentaires particuliers : La wilayat al-Khayr, bien que pressée au nord par l'avancée du régime et l'offensive des SDF, mène encore le combat au sud-ouest sur le front d'Humaymah. Ce raid mécanisé comprend de nouveau des véhicules qui semblent provenir de la wilayat al-Furat (renforts venus de l'est), et une infanterie d'élite (peut-être des inghimasiyyi). La tactique est toujours la même, viser une position du régime peu ou mal défendue. Ici l'EI parvient à détruire un char T-72, à tuer quelques adversaires et à récupérer un peu de butin matériel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire