" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 124/L'enfer des apostats (2)-Wilayat Shamal Bagdad

mercredi 4 octobre 2017

Mourir pour le califat 124/L'enfer des apostats (2)-Wilayat Shamal Bagdad

Titre : L'enfer des apostats (2)

Durée : 19 minutes 54 secondes.

Lieu(x) : nord de Bagdad.








Source : isislivemap.com
Date (sûre par recoupement ou estimée) : vidéo mise en ligne le 25 septembre 2017.

Exécutions séquence 4 : correspondent à un reportage photo des environs du 2 septembre.

Séquences 5 à 8 : correspondent à des photos du 18 août pour la plupart des hommes exécutés.

Type de vidéo : vidéo d'insurrection/guérilla, la wilayat Shamal Bagdad continue de se mouvoir dans ce mode d'opérations depuis l'an dernier.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-3'45'', introduction.
2 : 3'45''-9'55, camp d'entraînement, IED.
3 : 9'55''-12'41'', combat.
4 : 12'41''-14'16'', exécutions.
5 : 14'16''-14'56'', exécution.
6 : 14'56''-16'02'', exécution.
7 : 16'02''-17'00'', exécution.
8 : 17'00''-17'47'', exécution.
9 : 17'47''-19'54'', exécutions.

 

Forces attaquées/adversaires : armée/police irakiennes, milices.

Effectifs engagés : faibles.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 2, attaques à l'IED sur un Humvee sur la route d'Al Tarmiya, de nuit majoritairement, une de jour. Attaque à l'IED sur la route de la ville de Balad. L'EI filme les restes d'un véhicule détruit par un IED.

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : néant.

Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 2, groupe de combattants de l'EI. 5 fantassins avec M-16, un avec VHS-2. 12 hommes en colonne. Portrait de 28 hommes ; le chef tient le VHS-2. Camp d'entraînement baptisé : « Sheikh Abu Muaz Al Quraishi », autrement dit Abou Muslim al-Turkmani. 11 fantassins, assis au premier rang, ont des M-16 ; 12 autres debout ont des AK. On voit l'entrainement au tir sur AK/AKMS.









Tactiques : l'EI met en œuvre des tactiques de guérilla : attaques à l'IED, destruction nocturne d'u petit poste, exécutions de sunnites accusés d'être des « collaborateurs ».

Destructions de véhicules adverses : séquence 3, une voiture et un camion-citerne incendiés.



Butin matériel : séquence 3, caisses de munitions, mortier léger, nombreuses roquettes de RPG-7, des dizaines d'AK.




Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 3, 3 corps filmés. Inscription « police » sur un des murs de la caserne. Une tête coupée, puis 3 montrées ensemble.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Exécutions : séquence 2, 2 prisonniers menottés sont exécutés à bout portant avec un pistolet à silencieux.



Séquence 4, 2 prisonniers égorgés. Un prisonnier abattu par un homme de l'EI armé d'un M-4 avec viseur ACOG.



Séquence 5, un prisonnier abattu par un homme de l'EI avec M-4 et viseur ACOG.

Séquence 6, un prisonnier abattu à bout portant par un homme de l'EI avec pistolet Glock.

Séquence 7, un prisonnier abattu par un homme de l'EI avec M-4 et viseur ACOG.

Séquence 8, un prisonnier abattu par un homme de l'EI avec M-16.

Séquence 9, 16 prisonniers abattus par 4 hommes armés d'AK, donc un avec chargeur tambour.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya.

Séquence 1, images d'archives de la wilayat (dont celles de la vidéo précédente). Images du général Petraeus, de la constitution des sahwat. Un panneau indique : « Commandement des opérations au nord de Baghdad, 6ème division d'infanterie, 12ème brigade infanterie, 2ème régiment ». Une inscription sur un portique indique : « base de la 6ème division d'infanterie ». L'EI inclut des reportages télé irakiens dans lesquels on peut voit s'exprimer le Brigadier General Kathir Abdarahman. Il est question de l'opération « Raison écrasante ». L'EI montre aussi des « arrestations à Al Tarmiya - Oeuvre des milices de la ceinture de Bagdad nord ». Muhamad Al Jawubarawi, chef de sécurité du parlement de Bagdad, s'exprime dans un extrait télé incorporé par l'EI.

Dans la séquence 2, un combattant cagoulé, portant un pistolet dans un holster, prend la parole. Images d'archives de la wilayat. Photos montrant Qais al-Khazali, chef de la milice Asaib Ahl al-Haq (chiite, pro-iranienne).

Séquence 3 : images de Ibrahim Al A'abdou, le responsable du hashd tribal au nord de Baghdad (archives), de Hadi al-Ameri, chef du Badr.

Séquence 9, on revoit le combattant cagoulé, portant un pistolet dans un holster de la séquence 2.

Religion : néant.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 14''-2'02'' Salil Sawarim

2 : 2'20''-3'10'' Why This Humiliation

3 : ?

4 : 6'20''-6'35'' نشيد لله در معسكر الأبطال جديد

5 : 8'36''-9'41'' Adajah

6 : 10'00''-11'55'' Qad Tasama

7 : ?

8 : 17'04''-18'20'' Salil Sawarim

9 : 18'36''-19'54'' Kayfema Jidtum

Commentaires particuliers : La wilayat Shamal Bagdad n'avait plus publié de vidéo longue depuis août 2016. Elle fait partie de ces wilayats irakiennes qui sont repassées dans un mode insurrectionnel dès l'an passé. La vidéo le confirme : attaques à l'IED, petits raids nocturnes, exécutions pour effrayer et obtenir des ralliements. L'EI conserve des cellules au nord et au sud de Bagdad pour mener l'insurrection, mais n'est plus capable de mener des opérations d'envergure. Rien ne le prouve mieux que le focus sur les exécutions qui occupent près de la moitié du montage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire