" Historicoblog (4): Mourir pour Assad 12/Harakat Hezbollah al-Nujaba (janvier-avril 2017)

vendredi 14 avril 2017

Mourir pour Assad 12/Harakat Hezbollah al-Nujaba (janvier-avril 2017)

J'ai déjà évoque à plusieurs reprises Harakat Hezbollah al-Nujaba, milice née en 2013 en Syrie et alimentée par des milices chiites irakiennes pro-iraniennes pour soutenir militairement le régime en Syrie, dirigée par le sheikh Akram al-Kaabi (ancien d'Asaib Ahl al-Haq, une de ces milices), qui retourne combattre l'EI en Irak en 2014 avant de combattre simultanément en Irak et en Syrie de 2015 à ce jour (dernier papier sur sa participation à la bataille de Mossoul, ici). Nujaba a joué un rôle important dans la bataille d'Alep, qui se termine en décembre 2016. Le présent article fait le point sur l'activité militaire de Nujaba entre janvier et avril 2017.

En janvier 2017, Nujaba opère au sud de Qayyara pour sécuriser les communications vers le sud. Nujaba combat aussi à Khanasser en Syrie. Le 6 janvier, al-Kaabi pose en compagnie de Nasrallah, le secrétaire général du Hezbollah. Le 25 janvier, une photo montre un Land Cruiser de Nujaba avec tourelle improvisée à l'arrière embarquant un ZU-23. Le 26 janvier, al-Kaabi rencontre le chef d'Asaib Ahl al-Haq, mouvement dont il est lui-même issu, Qais al-Khazali. Le 27 janvier, un Humvee avec missile antichar Kornet détruit un VBIED de l’EI dans la province de Salahuddine.


Le 4 février, Nujaba publie des photos montrant la protection des installations pétrolières dans la province de Salahuddine. Les fantassins disposent d'AT-4. Le groupe aligne un ILAV Badger et un BTR-50 sur lequel est monté une tourelle improvisée avec ZU-23 monotube et un SPG-9. Nujaba dispose aussi sur ce front de lanceurs IRAM sur camion, d'un Humvee avec DSHK en tourelle. Les fantassins ont au moins un fusil anti-matériel AM 50 iranien, ainsi qu'un Safir iranien avec canon sans recul M40 de 106 mm (copie iranienne sans doute). Le 11 février, Nujaba publie une vidéo montrant ses hommes dans le quartier de Sheikh Saïd, au sud-est d'Alep. Une autre filme des recrues à l'entraînement dans la base de Nujaba en Syrie, à Rasm Bakru, au sud d'Alep, sur le flanc est de la montagne Tal Azzan. Un cliché du 11 février montre un portrait de Soleimani. Le 12 février, lors d’une manifestation, une femme tient un panneau où figure Kaabi aux côtés de Soleimani, en grand, au centre. Le 14 février, Nujaba publie des photos de combattants dont l’un tient un carton où est inscrit : « Vengez Imad Mughniyeh » (membre clé du Hezbollah tué en 2008 à Damas). Les miliciens tirent avec un mortier lourd, un Land Cruiser est équipé de lanceurs IRAM. Le 18 février, Nujaba poste une photo de son organisation de jeunesse. Le 20 février, Nujaba annonce avoir tué 6 combattants de l’EI dans les monts Makhoul. Al-Kaabi est quant à lui en déplacement à Téhéran. Le 21 février, le groupe publie une longue vidéo sur ses opérations militaires à l'ouest de Mossoul : il s'agit en fait d'une compilation reprenant des images de janvier, au nord de Shirqat (donc plus au sud de Mossoul qu'à l'ouest...), plus précisément sur l'île Salahuddine au nord-ouest. La milice engage un M1117 à tourelle avec blindage SLAT sur l'avant, 2 Humvees, un Safir avec canon sans recul de 106, un Safir avec LRM Type 63, un camion portant des IRAM, un ILAV Badger, un Land Cruiser avec lanceurs IRAM, un BTR-50 avec tourelle artisanale embarquant un ZU-23 monotube. Un assaut est préparé par un mortier de 120 mm, un mortier de 82 mm et un LRM Type 63 sur pick-up. Les dizaines de fantassins de Nujaba suivent les véhicules, accompagnés d'un bulldozer, et d'un char M1 Abrams de l'armée irakienne. On voit une quarantaine de fantassins en prière avant de partir au combat. Un camion portant 8 lanceurs IRAM de gros calibre ouvre le feu. Lors d'un autre assaut, Nujaba engage aussi un pick-up de couleur foncée avec tourelle embarquant un ZU-23 bitube à l'arrière, et un autre pick-up foncé avec ZPU-2. Il y a aussi un Land Cruiser avec cabine à l'arrière et tourelle montant une DSHK ; un autre pick-up a été modifié de la même façon, et un Land Cruiser à tourelle arrière avec ZPU-2. Nujaba a aussi un Humvee armé d'un Kornet en tourelle qui détruit un VBIED de l'EI. Dans un village pris par Nujaba, on voit une carcasse de véhicule, un mortier et des obus, une mitrailleuse KPV. Le Kornet sur Humvee détruit un 2ème VBIED de l'EI. Le 22 février, Nujaba évoque ses combats avec le régime syrien à Khanasser. Le 25 février, un poster annonce la mort de Murtaza Abdul Hassan, chanteur de son état, tué au combat en Syrie. Ce même jour, Nujaba évoque sa 11ème brigade qui opère à l’ouest de Tal Afar. Le 27 février, Nujaba annonce la mort d'un ses miliciens, Ahmed Kabir. Une vidéo montre un tir de missile Kornet contre un véhicule de l'EI dans les monts Makhoul. Un poster associe al-Kaabi à Mohammed al-Sadr. Le 28 février, Nujaba repousse une attaque de l'EI dans les monts Makhoul.

Nujaba a une base en Syrie à Rasm Bakru, à moins de 20 km du centre-ville d'Alep, au sud de la ville, sur le flanc est de la montagne Tal Azzan.

Le camp est dans un bâtiment à la sortie nord du village. Un peu plus au nord on trouve le camp de base des Afghans de la Fatemiyoun.

On reconnaît les 3 constructions du bâtiment dans la vidéo de février montrant l'entraînement d'un contingent de Nujaba.


Véhicules armés déployés par Nujaba au nord/nord-ouest de Shirqat (janvier-février 2017)
Véhicules
Commentaires
1 x M1117 avec blindage SLAT à l'avant, tourelle improvisée portant un ZU-23



1 x Safir avec canon sans recul de 106 mm M40 (copie iranienne)

1 x camion avec 8 lanceurs IRAM de gros calibre



2 x Humvees avec blindage supplémentaire sur l'avant et les côtés, sans arme de tourelle

2 x ILAV Badger




1 x Safir avec LRM Type 63



1 x Land Cruiser avec 4 lanceurs IRAM



1 x Humvee avec DSHK en tourelle

1 x BTR-50 avec tourelle artisanale et ZU-23 monotube ; canon sans recul SPG-9 à l'arrière




1 x pick-up avec LRM Type 63



1 x Humvee avec mitrailleuse PK

1 x pick-up de couleur noire, avec tourelle arrière embarquant un ZU-23



1 x pick-up de couleur noire avec ZPU-2



1 x Land Cruiser avec cabine sur la plate-forme arrière, et tourelle munie d'une DSHK



1 x pick-up de couleur noire avec cabine sur la plate-forme arrière, et tourelle munie d'une DSHK

1 x Land Cruiser avec tourelle arrière embarquant un ZPU-2



1 x Humvee avec lance-grenades Mk 19 en tourelle



1 x Humvee avec lance-missiles antichar Kornet
















Fourni par l'Iran.










































Fourni par l'Iran.









































































































































Le Kornet semble iranien.







Total : 20 véhicules.





Le 8 mars, Nujaba confirme le maintien de sa brigade Liwa Ammar Ibn Yasir à Damas, pour « défendre le sanctuaire de Zaynab ». 2 de ses miliciens est tué dans les monts Makhoul : Hussein Abdel Khaliq et Alaa Kazem Lami. Le 9 mars, la milice publie des photos de ses combattants au bord de l’Euphrate, en Syrie : Nujaba combat donc toujours avec le régime syrien à l'est d'Alep. Ce même jour aussi publiées les photos d’un défilé à Baiji, avec les forces spéciales du groupe de la 12ème brigade du Hashd al-Chaabi. Le 10 mars, Nujaba, dans une vidéo, commente la formation de sa brigade « de libération du Golan », créée selon ses dires pour aider le régime syrien à libérer le Golan de l'occupation israëlienne. 2 « martyrs » sont également célébrés ce jour-là. Le 12 mars a lieu la procession funéraire pour un combattant tué en Irak. Le 13 mars, les miliciens de Nujaba participent aux funérailles des morts tués par l'attentat kamikaze d'Hayat Tahrir al-Sham à Damas. Nujaba publie aussi une vidéo sur la bataille de Khan Touman, à laquelle le groupe avait participé un an plus tôt. Le 20 mars, une vidéo montre Nujaba en opération dans l'est de la province d'Alep en Syrie. La milice aligne 1 Land Cruiser avec LRM Type 63, 2 Land Cruiser avec ZU-23, un Land Cruiser avec KPV, un Safir avec canon sans recul de 106 mm. L'infanterie, très nombreuse, est organisée en escouades d'une douzaine d'hommes ; elle est bien pourvue en RPG-7 et dispose d'au moins un fusil anti-matériel iranien AM 50. Les Irakiens sont appuyés par un BMP-1 et un char T-55 du régime syrien. Le 21 mars, al-Kaabi reçoit l'Ayatollah al-Shaikh Abbas al-Kaabi, un membre important du clergé iranien. Un « martyr » des honoré dans les publications du 22 mars. Le 23 mars, deux clichés montrent que Nujaba a des combattants à Jobar, quartier à l'Est de Damas où les rebelles ont lancé une offensive 4 jours plus tôt. Al-Kaabi reçoit le ministère de l'Intérieur irakien, membre du Badr. Le 24 mars, Nujaba annonce avoir envoyé des combattants au nord de Hama, pour aider le régime syrien à repousser l'offensive des rebelles déclenchés trois jours plus tôt. Le compte Telegram de Nujaba publie le même jour une image de Khamenei.

Véhicules armés déployés par Nujaba au sud-est d'Alep (mars 2017)
Véhicules
Commentaires
2 x Land Cruiser avec ZU-23



1 x Land Cruiser avec LRM Type 63



1 x Safir avec canon sans recul de 106 mm M40 (copie iranienne)






































 Fourni par l'Iran.
Total : 4 véhicules



Présence de Nujaba en Syrie et en Irak d'après ses publications sur les réseaux sociaux : 1 = janvier 2017, 2 = février 2017, 3 = mars 2017.






Le 2 avril, al-Kaabi reçoit à Bagdad Abu Mahdi al-Muhandis. Le 4 avril, la page Facebook de Nujaba publie des photos de ses miliciens saluant militairement des édifices et symboles chrétiens au nord de la province de Hama, en Syrie, à Mahardeh, où aucun combat n'a eu lieu puisque la localité est toujours restée sous le contrôle du régime depuis le début de l'offensive rebelle. Le même jour, Nujaba annonce qu’elle cherche à recruter deux photographes pour couvrir ses opérations en Syrie. Le 6 avril, Haj Abu Rida, qui commande la 2ème brigade de Nujaba engagée en Syrie, visite les familles des « martyrs » tués au combat. Le cheikh al-Kaabi visite, le 12 avril, la famille d’un martyr de la milice, Imad al-Aqabi. Il reçoit l'ambassadeur syrien en Irak et condamne l'attaque américaine sur la base de Shayrat. Le 13 avril, Nujaba publie deux vidéos d'hommage à 2 de ses combattants tombés récemment au combat, Imad al-Aqabi (enterré à Nadjaf) et Saif Jabbar Ali Al-Khamassi.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire