" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 84/Restez pour la fin des temps-Wilayat Halab

samedi 22 avril 2017

Mourir pour le califat 84/Restez pour la fin des temps-Wilayat Halab

Titre : Restez pour la fin des temps.

Durée : 20 minutes 19 secondes.

Lieu(x) : l'assaut de la séquence 6 a lieu dans le village de Sahran, à 13 km au sud-est d'al-Bab. L'EI mélange ici des images des fronts autour d'al-Bab, à l'est de Kweires (plaine de Deir Hafer) et de Khanasser.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 16 avril. L'ACV-15 retourné de la séquence 3 correspond à un reportage photo du 15 janvier dans le village de Suflaniyyah au nord-est d'al-Bab. Le T-90 portant le drapeau de Liwa Fatemiyoun a été touché par l'EI le 23 janvier à l'est de Khanasser. Le BMP-1 touché dans la séquence 3 correspond à un reportage photo du 30 janvier à Barijah, au sud d'al-Bab. L'assaut de la séquence 6 sur le village remonte au 1er février 2017. L'ACV-15 sur le flanc de la séquence 3 correspond à un reportage photo de l'EI du 3 février. Certains tirs de missiles antichars contre les rebelles et l'armée turque dans la séquence 3 correspondent à un reportage photo du 4 février. Un char turc est touché sur la montagne ad-Deir au nord d'al-Bab le 7 février. Les destructions causées par un VBIED contre les rebelles sont filmées le 7 février (séquence 9). Le BMP-1 VBIED de la séquence 1 remonte au 12 février, il était piloté par un Russe (Abou Maryam, est d'al-Bab). Un char turc visé par un missile antichar de l'EI dans la séquence 3 correspond à un reportage du 15 février. Un autre tir contre un véhicule du régime à l'est de Kweires date du 5 mars.

Type de vidéo : c'est une vidéo alternant propagande et défense agressive, mélangeant les fronts, à al-Bab et ailleurs (Kweires, Khanasser).



Découpage (séquences) :

1 : 15''-1'24'', introduction.
2 : 1'24''-5'41'', propagande.
3 : 5'41''-8'34'', tirs de missiles antichars.
4 : 8'34''-10'42'', propagande.
5 : 10'42''-11'26'', propagande.
6 : 11'26''-15'10'', assaut d'un village.
7 : 15'10''-16'53'', propagande.
8 : 16'53''-17'37'', propagande.
9 : 17'37''-20'19'', VBIED.

Forces attaquées/adversaires : rebelles syriens et armée turque de l'opération Euphrates Shield ; régime syrien.

Effectifs engagés : groupes de combat renforcés pour l'assaut sur le village (séquence 6).

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 2, on voit un obusier D-20 (152 mm).



Dans la séquence 3, tirs de missiles antichars ; on voit un lanceur, type difficile à déterminer.

1 : sur des technicals rebelles (missile Metis-M).
2 : idem, à peu de distance du premier (missile Metis-M).
3 : char M-60T Sabra
4 : char
5 : ?
6 : ACV-15 (missile Metis-M)
7 : ?
8 : ?
9 : ?
10 : ?

On voit ensuite un lanceur, un Konkurs.



11 : BMP-1 du régime syrien, pulvérisé.
12 : char M-60T Sabra
13 : ?
14 : ?
15 : char T-55 ?
16 : ?
17 : char ?
18 : char T-72 ?
19 : ?

On distingue ensuite 2 camions en flammes sur un des sites de tirs. Puis on voit un équipage évacuer un M-60T Sabra touché, un T-90 du régime avec le drapeau de la Fatemiyoun en flammes, un technical incendié, une carcasse d'ACV-15 qui semble avoir sauté sur une mine ou un IED avec le numéro 243770, une autre carcasse d'ACV-15 retourné avec un corps en-dessous, un ACV-15 abandonné et un autre véhicule détruit, un Land Cruiser avec M2HB/GAU-16 détruit, un char en feu.





Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 1, un technical avec bitube ZU-23 ouvre le feu.



Dans la séquence 6, l'EI réutilise un Otokar Cobra de l'armée turque (n°338) qui ne semble pas forcément être le même que celui montré par l'EI et récupéré en décembre 2016 (et qui portait le numéro 24944-). Ce véhicule sera capturé par le régime syrien en mars 2017 sur le front de Deir Hafer.




Dans la séquence 7, on aperçoit un Hilux avec KPV chargé de combattants.

Kamikazes (identité) :

1 : Abu Maryam Al Rusi (Russe).

2 : Abu Aisha Al Halabi (Syrien).

3 : Abu Alwalid Al Halawi (Syrien, en fauteuil roulant).

4 : Al Leith Al Shami (Syrien).




Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : BMP-1 détourellé.



2 : pick-up avec coque de blindage artisanale.

3 : 4x4 SUV avec coque de blindage artisanale.

4: pick-up avec coque de blindage artisanale.

5 : 4x4 SUV avec coque de blindage artisanale.

6 : pick-up avec coque de blindage artisanale. Explose au milieu d'un regroupement de véhicules rebelles dans un village.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 1, un groupe de combattants d'au moins 17 hommes progresse en colonne, avec tireur PK, tireur RPG-7 et au moins 2 pourvoyeurs pour ce dernier (dont un avec charge tandem). Après un tir de RPG-7, on voit un autre groupe de combat avec une douzaine d'hommes dont un tireur RPG-7 et un pourvoyeur.



Le groupe de combat (inghimasi) de la séquence 6 qui monte dans l'Otokar Cobra comprend une dizaine d'hommes, avec tireur RPG-7, pourvoyeurs (avec charge tandem) et aussi au moins un RPG monocoup. Une fois débarqués, on voit un tireur PK avec AK supplémentaire de même que le tireur RPG-7. Le RPG monocoup est utilisé dès le début de l'assaut. Dans le combat de rues, les fantassins utilisent des grenades.


Carte de l'assaut du village de Sahran par l'EI. L'attaque se produit au nord-est du village, un T-72AV est détruit ; les combattants du régime s'enfuient par le sud-ouest.






Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 6, durant l'assaut sur le village, un T-72AV est détruit (jet de grenade à l'intérieur de la tourelle).





Butin matériel : néant.

Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 1, l'EI filme une dizaine de corps, soit au sol, soit entassés à l'arrière d'un pick-up.

Lors de l'assaut sur le village dans la séquence 6, le combattant avec GoPro filme 2-3 corps adverses. Puis l'EI filme une vingtaine de corps, parmi lesquels ceux vus dans la séquence 1. Un des corps porte l'écusson de Liwa al-Qods, milice palestinienne pro-régime.



Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilaya.

Dans la séquence 2, l'EI montre des images d'archives : 3ème brigade blindée al-Farouk, images de combat (wilayat Dijlah l'an passé), etc. Dans ce qui est probablement une vidéo d'archive, on voit un pick-up chargé de combattants avec l'inscription « Katiba Al Qa'aqa, L'institut de préparation des conquérants ». Il montre aussi des images d'al-Bab avant les bombardements, sous sa domination, et les mêmes rues dévastées ensuite, par des tirs d'artillerie ou frappes aériennes (certaines sont montrées, filmées par drone). Durant le discours de deux kamikazes (dont un en fauteuil roulant), on voit une photo d'Omar al-Shishani aux côtés d'Abou Marya al-Iraqi, et des images d'exécution de Camp Speicher.

Dans la séquence 4, l'EI met en contraste l'accueil d'Erdogan vis-à-vis d'enfants syriens réfugiés et les enfants tués par les bombardements à al-Bab (« Ici tués par Erdogan (sont) des enfants musulmans / Ici il feint les aimer »).

L'assaut sur le village de la séquence 6 est montré par caméra GoPro fixée sur un combattant.

Religion : dans la séquence 1, on entend un discours audio d'al-Adnani d'août 2016 (mois de sa mort).

Dans la séquence 4, on entend un discours audio du porte-parole de l'EI, Abu Hassan Al Muhajir.

On entend de nouveau un discours de lui dans la séquence 9.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :


2 : ?

3 : 5'46''-8'28'' Fought

4 : ?

5 : 11'38''-12'14'' Caravane de lumière

6 : 12'19''-15'03'' Kayfema Jidtum

7 : ?

8 : ?

Commentaires particuliers : cette vidéo de la wilayat Halab est un montage de propagande particulièrement élaboré. L'EI a abandonné la ville d'al-Bab le 24 février et a reculé devant le régime syrien au sud de la ville et à l'est d'Alep, dans la plaine de Deir Hafer. Ici, le groupe mélange les opérations contre les forces d'Euphrates Shield et contre le régime syrien, au point qu'un vrai travail est nécessaire pour déterminer l'origine des images, mélangées (qui courent de janvier à début mars 2017). On note, sur le front d'al-Bab, l'emploi récurrent de lance-missiles antichars, que l'EI excellent à utiliser contre ses différents adversaires ; tout comme les VBIED qui visent en particulier les forces d'Euphrates Shield. Ayant perdu al-Bab, l'EI appuie sur le discours des pertes civiles causées par les bombardements turcs, et préfère montrer une contre-attaque réussi à Sahran, contre le régime, qui y a perdu beaucoup d'hommes, début février. On note que la contre-attaque utilisait un Otokar Cobra capturé et impliquait des inghimasiyyi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire