" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 83/Procession de lumière (2)-Wilayat Ninive

mardi 18 avril 2017

Mourir pour le califat 83/Procession de lumière (2)-Wilayat Ninive

Titre : Procession de lumière (2)

Durée : 56 minutes 7 secondes.

Lieu(x) : Mossoul.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 9 avril 2017. Le kamikaze 1 de la vidéo s'est fait sauter le 31 mars. Abu Umar Al-Maslawi (kamikaze 19) s'est fait sauter le 2 mars, Abu Saif Al Iraqi (kamikaze 18) le 25 février tout comme Abu Salam Al Iraqi (kamikaze 15). Abu Hazifa Al Maslawi (kamikaze 17) s'est fait sauter le 13 mars. Abu Ayman Al Iraqi (kamikaze 37) s'est fait sauter le 11 mars. Les combats de la séquence 5 correspondent à une vidéo Amaq du 1er avril, à une autre du 19 mars et à une autre du 22 mars.

Type de vidéo : la vidéo est essentiellement consacrée aux kamikazes, avec des scènes de combat urbain.

Découpage (séquences) :

1 : 13''-3'43'', introduction.
2 : 3'43''-6'03'', combats de rues, VBIED.
3 : 6'03''-18'17'', kamikaze Abu Al Iman Al Ordoni et combats de rues.
4 : 18'17''-22'18'', VBIED.
5 : 22'18''-25'15'', combats de rues.
6 : 25'15''-33'17'', VBIED.
7 : 33'17''-35'38'', opération inghimasi.
8 : 35'58''-39'15'', VBIED.
9 : 39'15''-45'11'', VBIED.
10 : 45'11''-48'19'', tirs de snipers.
11 : 48'19''-51'48'', VBIED.
12 : 51'48''-56'7'', combats de rues et VBIED.

Forces attaquées/adversaires : police irakienne et ICTS.

Effectifs engagés : groupes de combat d'une dizaine de combattants ; parfois moins comme lors de l'opération inghimasi.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 2, une KPV sur affût est utilisée en tir antiaérien.



Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : un technical avec mitrailleuse Type 77/85 ouvre le feu dans la séquence 2.


Dans la séquence 7, un véhicule blindé improvisé transporte les inghimasiyyi.

Kamikazes (identité) :

1 : Hama Al Daghistani (Daghestanais) sur le camion-citerne (2).

2 : Abu Al Bara Al Baghdadi (Irakien, Bagdad) (sur le 3).

3 : Abu Al Iman Al Ordoni (Jordanien ; paralysé, en fauteuil roulant). On le voit prononcer son testament devant ses enfants (dont un pleure dans ses bras). Si l'EI met l'accent sur lui, c'est qu'il a été le wali de la wilayat Dimashq, avant d'être celui de la wilayat Salahuddine en Irak jusqu'au début 2016, date à laquelle il a été blessé. Il est replié ensuite sur Mossoul. Pilote le véhicule 13.

4 : Abu Islam Al Ta'ai

5 : Abu Al Bara Al Baghdadi (Irakien, Bagdad)

6 : Abu Salah Al Jabouri

7 : Abu Hazifa Al Maslawi (Irakien, Mossoul)

8 : Abu Shadi Al Shami (Syrien)

9 : Abu Talha Al Maslawi (Irakien, Mossoul)

10 : Abu Muhamad Al Rashdi

11 : Abu Masab Al Jabouri

12 : Yazin Al Homsi (Syrien, Homs)

13 : Abu Alzahra Al Maslawi (Irakien, Mossoul). Pilote le véhicule 27.

14 : Khatab Al Iraqi (Irakien). Pilote le véhicule 28.

15 : Abu Salam Al Iraqi (Irakien). Pilote le véhicule 29.

16 : Abu Suleiman al Iraqi (Irakien). Pilote le véhicule 30.

17 : Abu Hazifa Al Maslawi Irakien, Mossoul). Pilote le véhicule 31.

18 : Abu Saif Al Iraqi (Irakien). Pilote le véhicule 34.

19 : Abu Omar Al Maslawi (Irakien, Mossoul). Pilote le véhicule 35.

20 : Abu Fawaz Al A'afri. Dans son discours, il parle d'un autre kamikaze, Abu Abdilmalik Al Ansari, qui s'est fait sauter dans le quartier d'al Adl à Bagdad, puis d'un second, Saif Al Iraqi. Pilote le véhicule 36.

21 : Abu Omar Al Maslawi (Irakien, Mossoul). Son discours est sous-titré. Ses fils ont participé à la conquête de Mossoul et de la Jazirah (ouest de Mossoul), ils ont été tués depuis. Le fils aîné s'est fait sauter comme kamikaze dans le quartier d'al-Intisar à l'est de Mossoul. Pendant son discours, on entend des bruits de tirs et d'explosions. Pilote le véhicule 37.

22 : Abu Muslim Al Ajili (tient un fusil anti-matériel iranien AM 50).

23 : Abu Raqiya Al Ajili

24 : Abu Hawi Al Ajili

25 : Abu Hajar Al Ajili

26 : Abu Aisha Al Ajili

27 : Abu Omar Al Ajili

28 : Abu Al Zubair Al Ajili. On le voit en compagnie d'Abu Marya al-Iraqi, chef de la branche média de la wilayat Salahuddine tué en juillet 2016 et dont la wilayat a fait l'éloge posthume dans sa dernière vidéo. On le voit aussi en compagnie d'Omar al-Shishani tué le même mois. Pilote le véhicule 38.

29 : Abu Omar Al Maslawi (Irakien, Mossoul). On le voit faire allégeance à Baghdadi le jour même de son opération suicide. Pilote le véhicule 40.

30 : Abu Hamza Al A'akidi. Allégeance à Baghdadi le jour même de son opération suicide. Pilote le véhicule 42.

31 : Nasradine Al Iraqi (Irakien). On le voit faire allégeance à Baghdadi le jour même de son opération suicide.

32 : Abu Hassan Al A'azawi

33 : Abu Ahmad Al Maslawi (Irakien, Mossoul). Il est en pleurs car il a raté une première opération kamikaze sur son VBIED, il s'en explique avec un camarade. La seconde tentative est la bonne. Pilote le véhicule 39.

34 : Abdalaziz Al A'alami (branche média). Pilote le véhicule 43.

35 : Abd Al Rahman Al Baghdadi (Irakien, Bagdad). Pilote le véhicule 44.

36 : Abu Khatab Al Maslawi (Irakien, Mossoul). Pilote le véhicule 45.

37 : Abu Ayman Al Iraqi (Irakien). Pilote le véhicule 46.

38 : Abu Alal ou Adel Al Anbari (Irakien, province d'Anbar). Pilote le véhicule 47.


Parmi les autres kamikazes vus dans la vidéo, il y a aussi Abdulaziz al Jughaify (branche média, montré dans un reportage photo du 14 mars) qui apparaissait dans la vidéo de l'EII Salil al Suwarim (2) (août 2012). On voit également Abul Yazid al Hamdani, un autre membre important de la branche média tué le 26 février 2017. Il était de l'équipe qui a filmé le massacre de Camp Speicher, et travaillait en tandem avec Abou Marya al-Iraqi, le chef de la branche média de la wilayat Salahuddine tué en juillet 2016.

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale.

2 : camion-citerne avec coque de blindage artisanale sur l'avant, protection sur les roues. Explose au milieu d'une colonne de véhicules.



3 : suit le camion-citerne, explose sur des véhicules garés entre des bâtiments.

4 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

5 : 4x4 SUV bleu clair avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

6 : véhicule rouge.

7 : 1 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale.

8 : véhicule bleu.

9 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale.

10 : 4x4 SUV Kia Motors gris avec coque de blindage artisanale.

11 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

12 : 4x4 SUV (gris), jaune sur l'avant avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

13 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues. Explose au milieu d'une colonne de véhicules, dans une rue.

14 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale.

15 : 4x4 SUV bleu foncé avec coque de blindage artisanale.

16 : 4x4 SUV jaune avec coque de blindage artisanale.

17 : 4x4 SUV gris avec coque de blindage artisanale.

18 : camion à ordures avec peinture bleue sur l'avant et protections pour les roues.



19 : 4x4 SUV Kia Motors gris avec coque de blindage artisanale.

20 : bulldozer blindé avec conducteur et tireur à la mitrailleuse PK sur le sommet, protégée par un bouclier.



21 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues, conducteur + autre homme (tireur?).

22 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues, tourelle sur le sommet.




23 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

24 : 4x4 SUV bleu avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

25 : 23 : 4x4 SUV marron avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

26 : camion-citerne avec coque de blindage rouge et protection des roues rouges.



27 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale. Traverse un bâtiment en perçant deux murs pour ne pas passer pas une rue barrée par un véhicule placé en travers ; saute contre un Humvee.

28 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale ; attaque une colonne, contourne le bulldozer de tête pour exploser sur le char M1 Abrams derrière.

29 : 4x4 SUV gris avec coque de blindage artisanale, explose contre un Humvee.

30 : pick-up avec coque de blindage artisanale. Vise une colonne de Humvees dans une rue, avance le plus possible à l'intérieur pour causer le maximum de dégâts.

31 : 4x4 SUV gris avec coque de blindage artisanale, explose contre un Humvee. Explose sur une colonne de véhicules.

32 : ressemble au 22 (22 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues, tourelle sur le sommet).

33 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues.

34 : camion blanc.

35 : 4x4 SUV gris avec coque de blindage artisanale. Explose au milieu d'une colonne de
Humvees.

36 : 4x4 SUV gris avec coque de blindage artisanale. Explose contre un BMP-1.

37 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale. Pénètre dans une rue, pousse des voitures disposées en travers, explose près d'un bulldozer.

38 : 4x4 SUV rouge avec coque de blindage artisanale et protections de roues, peintures de fausses roues et fausses fenêtres. Explose près d'un Humvee.

39 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale. Explose près d'un BMP-1 et plusieurs Humvees.

40 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale.

41 : véhicule qui pousse des voitures placées en travers de la route avant d'exploser près de Humvees.

42 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale. Explose au milieu d'un groupe de Humvees.

43 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale. Explose au milieu d'une colonne de Humvees.

44 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale et protection des roues. Vise une colonne de véhicules.

45 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale.

46 : 4x4 SUV blanc avec coque de blindage artisanale. Explose contre un Humvee.

47 : 4x4 SUV noir avec coque de blindage artisanale (?). Explose au milieu d'une colonne de véhicules.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 1, on voit des troupes d'élite de l'EI avec mitrailleuse PK, lance-roquettes RPG monocoup, le fameux lance-roquettes improvisé par l'EI (on voit des instructions de tir sur le côté), fusil de sniper M24.





Dans la séquence 2, des combattants avec AK et PK ouvrent le feu. On voit de nombreux tirs avec le lance-roquettes improvisé par l'EI. Un combattant tient un pistolet-mitrailleur Vz 25.







Dans la séquence 3, on revoit des combattants d'élite avec RPG monocoup, PK, AK avec lance-grenades artisanal (embout), une roquette de RPG-7 avec un 11 dans un cercle (usine bulgare VZM), lance-roquettes Type 69, M-4 avec viseur optique. 2 tireurs manipulent 2 lance-roquettes improvisés.






Dans la séquence 5, le groupe de combat utilise toujours le lance-roquettes improvisé et un SVD. Un autre groupe de combat dispose d'un RPG-7, d'une PK et d'un AK avec embout lance-grenades, ainsi que du lance-roquettes improvisé. Après avoir traversé une rue, les fantassins (dont un pourvoyeur RPG-7) placent à l'intérieur d'un bâtiment une charge explosive en cercle (déjà vue dans une autre vidéo de la bataille de Mossoul) pour faire une brèche dans une cloison. Un peu plus loin, une masse est utilisée pour le même objectif. Les fantassins tirent à travers des trous pratiqués dans les murs (M-16, RPG-7).







Dans la séquence 7, on voit une opération inghimasi avec un combattant dans le véhicule blindé improvisé et un conducteur (adolescent). Le véhicule fait un premier arrêt à côté d'une habitation occupée par des policiers irakiens (un Humvee à l'intérieur). Le combattant à l'arrière lance des grenades dans le bâtiment, et couvre un autre qui va planter des explosifs sous un bulldozer blindé. Ce dernier explose effectivement.








Dans la séquence 10, l'EI montre ses snipers. L'un d'entre eux tient un PSL. Puis on voit les tirs :



1 : tir en pleine tête (tué).

Un deuxième sniper utilise un Steyr SSG 69.



2 : soldat touché (blessé?)

Un troisième sniper utilise un M-16 à lunette.



3 : soldat touché à la tête (tué).

4 : soldat touché (blessé?).

Sniper avec  Steyr SSG 69.



5 : 2 soldats de l'ICTS encadrent un troisième homme (civil semble-t-il), ce dernier abattu.

6 : tir à la tête (tué).

Sniper avec M-16 à lunette.



7 : tir à la tête (tué).

Sniper avec M-16 à lunette.

8 : soldat touché (blessé?)

9 : même endroit que le tir 4. Tir à la tête (tué).

Tirs nocturnes.

10 : soldat touché (tué).

11 : soldat touché (tué).

12 : soldat touché (tué).

13 : soldat touché (tué).

14 : deux soldats, un touché (tué).

Dans la séquence 12, on revoi les inghimasiyyi avec PK, lance-roquettes improvisé, AK avec embout lance-grenades. Les porteurs de PK sont armés d'une arme individuelle en plus, comme ce tireur RPG-7 qui touche un véhicule. Un AK avec lance-grenades (embout) expédie ses projectiles. Un anneau d'explosifs utilisé pour le bréchage est jeté comme une grenade sur un bâtiment.



Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 5, on aperçoit un Humvee avec KPV en tourelle qui brûle, et derrière lui 2 bulldozers détruits.



Dans la séquence 12, on voit un Humvee détruit.



Butin matériel : néant.

Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 12, l'EI filme les corps de 6 policiers et d'un membre de l'ICTS.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya. Le titre de la vidéo est sous-titré en anglais.

Dans la séquence 2, les tirs sont filmés par GoPro montées sur les combattants.

Même chose dans la séquence 5.

Dans la séquence 6, on voit un commandant montrer son trajet à un kamikaze sur écran vidéo avec images de drones.



Dans la séquence 9, l'EI insère un reportage télé annonçant l'envoi de 400 soldats américains pour participer à la bataille de Mossoul.

Dans la séquence 12, les tirs sont en partie filmés par GoPro montées sur les combattants.

Religion : dans la séquence 12, on entend un discours audio du porte-parole de l'EI, Abou Hassan al-Muhajir ; un kamikaze lit le Coran devant son véhicule.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 1'13''-5'00 Al Noor

2 : ?

3 : 16'49''-18'08'' Al Amdullilah

4 : ?

5 : 22'20''-25'08'' Ilejhim Rakibna

6 : ?

7 : ?

8 : ?

9 : ?

10 : 45'11-48'10'' Nahadna

11 : ?

12 : 51'50''-53'55'' Adajah

13 : 54'28''-56'07'' Izzatu Muslimin

Commentaires particuliers : la 10ème vidéo de l'EI sur la bataille de Mossoul porte le même titre que la 5ème, déjà consacrée aux VBIED. C'est l'une des plus grosses vidéos que j'ai traitée depuis janvier 2016 : elle dure plus de 56 minutes. Plusieurs kamikazes se sont fait sauter lors des combats à l'ouest de Mossoul fin février, et jusqu'à fin mars ; on est dans la moyenne de l'écart des dates. On voit peu de moyens d'appui et autres véhicules puisque la vidéo est essentiellement consacrée aux kamikazes : 38 sont nommés, la majorité sont des Irakiens, mossouliotes, mais on compte aussi quelques étrangers (Daghestanais, Jordanien...). On note que de nombreux membres de la branche média comptent parmi les kamikazes. Jusqu'à 47 véhicules kamikazes sont visibles, ce qui est énorme : ce sont majoritairement des 4x4 SUV du type classique, avec quelques camions-citerne. L'EI filme ses inghimasiyyi dans des combats qui semblent un peu montés, hormis quelques-uns : l'arsenal léger reste impressionnant et on voit notamment plus en détails le lance-roquette improvisé monté à partir des AT-4 ; chose plus rare, on voit un Vz 25 et aussi une opération inghimasi. L'EI insère encore des tirs de snipers qui utilisent des armes variées (dont M24) et sont relativement létaux comparés à ceux des autres wilayats (Kirkouk dans une vidéo récente par exemple). Les destructions de véhicules et les corps adverses, en revanche, sont relativement peu nombreux, ce qui tranche avec les vidéos des combats dans les quartiers Est : le combat semble plus difficile pour l'EI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire