" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 85/La guerre enregistrée-Wilayat Falloujah

mercredi 26 avril 2017

Mourir pour le califat 85/La guerre enregistrée-Wilayat Falloujah

Titre : La guerre enregistrée.

Durée : 22 minutes 57 secondes.

Lieu(x) : Falloujah.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 19 avril 2017. Les images sont des archives parfois anciennes, seules les dernières images de la séquence 4 semblent plus récentes (2016?).

Type de vidéo : c'est une vidéo de propagande, la wilayat fait l'historique de son évolution depuis l'occupation américaine.

Découpage (séquences) :

1 : 14''-1'09'', introduction.
2 : 1'09''-12'24'', historique de l'organisation djihadiste dans la wilayat.
3 : 12'24''-15'46'', historique de la wilayat à partir de décembre 2013.
4 : 15'46''-22'57'', combats et propagande.

 

Forces attaquées/adversaires : la police fédérale dans la séquence 4.

Effectifs engagés : petit groupe de combat dans la séquence 4.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 4, une DSHK sur affût tire par une meurtrière pratiquée dans un mur. Un mortier léger est également utilisé. Un combattant manipule un fusil anti-matériel improvisé à partir d'un tube antiaérien (12,7, 14,5 mm?).



Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 4, 2 technicals avec ZU-23 monotube et KPV sont déployés.



Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 4, groupe de combat en milieu urbain avec PK et RPG-7, M-4 avec viseur optique. Des grenades sont jetées depuis les toits. On distingue un M-16 et un AK-47 avec viseurs optiques.

Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 4, 3 M1117, plusieurs Humvees et un bulldozer blindé de la police fédérale sont détruits. Une ambulance est incendiée.

Butin matériel : quelques armes et des munitions dans la séquence 4.

Morts/prisonniers/blessés adverses : 4 ou 5 corps de policiers fédéraux sont filmés dans la séquence 4.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilaya.

Dans la séquence 2, l'EI fait l'historique de son organisation depuis l'invasion américaine en 2003, en montrant les noms et emblèmes des différents groupes créés par Zarqawi : Jama'a Al Tawhid Al Jihad (octobre 2003), Tanzim Qaeda Al Jihad Fi Bilad Al Rafedhin (octobre 2004), Majlis Shura Al Mujahedin (janvier 2006), Dawla Al Iraqi Al Islamiya (mai 2006). On voit de nombreuses attaques à l'IED contre des véhicules américains, le meurtre du directeur de la police fédérale, dans son véhicule, par des hommes armés de fusils d'assaut. On voit une attaque à l'IED contre un char M1 Abrams à Karma. On revoit les images des 4 contractors de Blackwater tués par les insurgés le 31 mars 2004 à Falloujah, dont les corps sont traînés dans les rues et suspendus à un pont, puis l'exécution de l'otage américain Nicolas Berg par Zarqawi (mai 2004). Un combattant, Abu Musab Al Ansari, prend la parole. On voit ensuite les images d'une autre exécution faite par Zarqawi. Un autre combattant, Abu Ali Al Tamimi, prend ensuite la parole. On voir une attaque kamikaze (archive) dans le quartier de Nizal à Falloujah. La vidéo remontre 2 attaques à l'IED contre des véhicules de la police et de l'armée à Falloujah. Elle présente les préparatifs d'une opération contre le QG de la police fédérale à Falloujah, avec inghimasiyyi et kamikaze russe (Abu Musab Al Russi). L'EI dénonce ensuite la formation de l'armée irakienne (pour lui rafidite, c'est à dire chiite) par les Américains. Puis il montre les images de la protestation sunnite contre le gouvernement de Nouri al-Maliki, violemment réprimée par l'armée (2011-2012). Le groupe djihadiste quant à lui patrouille la nuit, distribue des tracts et des invitations à la « repentance » pour les anciens membres du sahwat (milices sunnites pro-gouvernementales). On voit des images du Camp du sheikh Abu Hamza Al Mujahir.









Dans la séquence 3, on voit l'entrée des djihadistes de l'EIIL dans la ville de Falloujah en décembre 2013. Les convois de l'EIIL disposent de nombreux véhicules pris à l'armée irakienne (comme un M113) et on peut voir de nombreux véhicules détruits ainsi que des corps de soldats irakiens. On reconnaît les images de l'attaque d'un camp de l'armée à Saqlawiyah (septembre 2014) que l'EI avait d'ailleurs remontré dans une autre vidéo de propagande un an plus tard (août 2015). L'EI montre ensuite des images de soldats irakiens encerclés, puis des destructions de véhicules, des exécutions de soldats, et des images des combats de 2016 dans la wilayat. On voit des Humvees capturés à Karma.

Dans la séquence 4, l'EI insère plusieurs communiqués : opération suicide contre une concentration de l'armée réjectionniste et la police apostate au centre de Fallujah, en décembre 2016, exécutée par Abu Shahin Al Iraqi et Abu Abdilmalik Al Iraqi (2 VBIED), explosion de VBIED contre une barrière de la police réjectionniste à l'ouest de Fallujah en décembre 2016, pLus de 30 Sahwat tués avec un VBIED à Amriyah Fallujah, novembre 2016, opération suicide contre la police réjectionniste apostate à Fallujah, novembre 2016, Abu Muslim Al Jamili et Abu Omar Al Shajiri. On entend enfin Abu Muslim Al Ajili, opérateur suicide contre une barrière de la ville.

Religion : dans la séquence 1, on entend un discours d'Abu Musab Al Zarqawi.

Dans la séquence 2, on entend un discours audio de Abu Muhamad Al Adnani.

Dans la séquence 4, discours audio de Abu Bakr Al Baghdadi, puis de Abu Hassan Al Muhajir.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : ?

3 : ?

4 : 15'48''-18'20'' Fought

5 : ?

6 : 21'27''-22'01'' Kayfema Jidtum

Commentaires particuliers : la wilayat Falloujah n'avait publié de vidéo depuis la chute de la ville en juin 2016. Ici, nous avons affaire à une vidéo de propagande retraçant l'historique de l'organisation, depuis sa naissance avec al-Zarqawi sous l'occupation américaine, jusqu'à l'avènement de l'EI. Le groupe continue de mener des attaques ponctuelles, mais ne peut revendiquer de succès spectaculaire. En rappelant les « exploits » du passé, cette vidéo cherche manifestement à regaillardir le moral de ses combattants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire