" Historicoblog (4): Mourir pour le califat 136/La terre où s'aligner pour la bataille-Wilayat Diyala

lundi 20 novembre 2017

Mourir pour le califat 136/La terre où s'aligner pour la bataille-Wilayat Diyala

Titre : La terre où s'aligner pour la bataille.

Durée : 13 minutes 44 secondes.

Lieu(x) : séquence 3, attaque sur la base militaire à l'est de Balad Ruz.




Source : isislivemap.com

Date (sûre par recoupement ou estimée) : vidéo mise en ligne le 17 novembre 2017.

Images d'exécution de 2 hommes (chiites) dans la séquence 5 : correspondent à un reportage photo du 11 septembre.

Images d'exécution d'un « espion des peshmergas » près de Jalawla, séquence 5 : correspondent à un reportage photo du 30 août.

Images d'exécution d'un « espion » près de Jalawla, séquence 5 : correspondent à un reportage photo du 29 août.

Images d'exécution de 2 « espions » au bord d'une fosse, et exécution de 2 hommes dans la séquence 5 : correspondent à un reportage photo du 15 juillet.

Images d'un groupe de combat en progression nocturne, séquence 5 : correspondent à un reportage photo du 13 juillet.

L'attaque sur la base militaire de Balad Ruz (séquence 3) a lieu le 22 mai.

Images d'exécution de 3 membres de la mobilisation populaire, séquence 5 : correspondent à un reportage photo du 1er avril.

Type de vidéo : c'est une vidéo de type insurrectionnel.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-1'31'', introduction.
2 : 1'31''-2'59'', combats.
3 : 2'59''-6'13'', harcèlement.
4 : 6'13''-11'34'', combats.
5 : 11'34''-13'44'', exécutions.

 

Forces attaquées/adversaires : séquence 2, combats contre des miliciens chiites.

Séquence 3, on voit des soldats irakiens évacuer un de leurs camarades, un autre est blessé.

Séquence 4, combat contre des miliciens chiites.

Effectifs engagés : séquence 4, bay'a d'une dizaine d'hommes, de nuit, autour du chef de groupe (2 mitrailleurs PK, 2 tireurs RPG-7).



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 3, attaques à l'IED :

1 : un Humvee.

2 : un Humvee.

3 : une patrouille.

4 : une patrouille.

3 hommes montent des roquettes de 107 mm sur des lance-roquettes artisanaux. Tir de harcèlement avec un mortier de 81/82 mm, de nuit (10 obus filmés). Tir diurne avec un mortier de 120 mm. Ces armes appartiennent à une « brigade de soutien ».







Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 2, technical avec KPV protégé par un bouclier.



Kamikazes (identités) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impacts) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : séquence 2, mitrailleur PK tirant à la hanche. Fantassin avec AKM. 2 fantassins dans une position défensive (un avec AKM, un avec M-16). Mitrailleur PK portant une AKMS dans le dos.






Séquence 3, 6 hommes à l'entraînement, tous avec AK. Ce sont des inghimasiyyi qui vont attaquer la base de l'armée irakienne à l'est de Balad Ruz.



Séquence 4, une douzaine d'hommes en marche, de nuit. Un mitrailleur PKM. Un fantassin avec AK. Mitrailleur PKM avec AK dans le dos. Fantassin avec AKMS. 2 fantassins avec M-16.






Séquence 5, 6 hommes armés, marchant de nuit, avec M-16 et AK. C'est un raid sur les « maisons des apostats » pour faire des prisonniers.



Tactiques : l'EI pratique la guérilla dans la province depuis au moins un an et demi. Bombardements de harcèlement, attaques à l'IED, raids nocturnes...

Destructions de véhicules adverses : séquence 2, un Humvee et un bulldozer incendiés.




Butin matériel : séquence 4, une mitrailleuse DSHK, une mitrailleuse PK, 3 AK, des munitions.



Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 2, un mort de l'armée irakienne filmé au sol.

Séquence 4, un mort dont la tête est coupée par un combattant de l'EI.

Morts/blessés de l'EI :

Exécutions : séquence 5, 8 exécutions montrées rapidement (sauf les 2 dernières par décapitation). 2 prisonniers, capturés de nuit, 1 exécuté d'une balle dans la tête, l'autre décapité vivant (de jour). Un autre prisonnier décapité vivant ailleurs.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : Au début de la vidéo, la louange à Allah est suivie de la mention « Islamic State » et du logo de la wilaya.

Séquence 1, images d'archives de la wilayat, de l'époque d'Abou Musab al-Zarqawi, de l'Etat Islamique d'Irak. Mentions du sheikh Abou Jafar Al Muqadis, du sheikh Al Khastawi.

Séquence 2, images des opérations de l'armée irakienne et des milices chiites.

Séquence 2, insertion d'images de l'attaque d'inghimasiyyi dans la base irakienne de Balad Ruz.

Séquence 3, mentions de noms d'officiers irakiens, probablement : Shirzad Aziz et Hassib Al Miyahi.

Religion : néant.

Personnes remarquables : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 17''-1'30'' Dawlatul Islami Qamet

2 : 2'07''-2'51'' Ahlan Qadja

3 : 3'01-3'50'' Dawlati Baqiya

4 : ?

5 : 6'22''-7'07'' Junduna

6 : 7'09''-9'48'' Qad Azamna

7 : 9'56''-11'15'' Qad Tasama

8 : ?

9 : ?

Commentaires particuliers : Diyala est un cas intéressant pour le devenir de l'EI après sa perte territoriale. Base arrière historique d'al-Qaïda en Irak et de l'Etat Islamique en Irak, la province n'a pas été submergée par l'EI en 2014 car ce dernier n'y avait pas une présence assez forte et n'avait pas réussi à faire plier ses adversaires insurgés sunnites. Surtout, la 5ème division de l'armée irakienne est appuyée par les miliciens chiites, surtout le Badr, dont le chef Hadi al-Ameri est nommé chef de la sécurité de la province dès le 13 juin 2014. L'Iran intervient avec ses F-4E et ses Su-25 pour appuyer au sol les milices chiites face à l'EI. Repoussé sur le plan conventionnel dès la fin de 2014, l'EI change alors de stratégie. Depuis le début de l'année 2015 environ, la wilayat Diyala de l'EI est passée à l'insurrection. La vidéo précédente du même type (août 2016) était déjà sur le même format
 : un résumé des opérations des mois précédents. La vidéo couvre ici les mois d'avril à septembre 2017 au moins. L'EI reste très actif dans cette province. Le 14 novembre dernier, un reportage photo montrait ainsi la fabrication d'IED. En septembre, 2 inghimasiyyi frappent un village chiite. Le groupe utilise des snipers, des IED et lance des raids sur des cibles de moindre envergure. Dans cette province, l'EI évolue sur des secteurs mal contrôlés par le gouvernement irakien, comme celui de Balad Ruz. Cette année, le groupe a entamé une campagne de destruction des pylones électriques dans la province (comme dans d'autres), pour faire pression sur la population. L'EI a même attaqué le principal pipeline relié à Bagdad. La province de Diyala est une zone de peuplement mixte mais où la majorité sunnite est dominée par l'organisation Badr qui a assuré la contre-offensive face à l'EI dès 2014. Repassé en mode insurrectionne, l'EI vise en particulier les sunnites qui ont choisi de collaborer avec les miliciens chiites. La passivité de l'armée et des milices chiites a permis à l'EI de monter des raids spectaculaires comme celui sur la base de Qaraqosh à l'est de Balad Ruz en mai dernier, montré dans la vidéo. Il est possible que des combattants de l'EI soient arrivés cette année d'autres secteurs (comme Mossoul) pour renforcer cette zone maintenant importante pour l'organisation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire